Que mangeons nous vraiment de la terre à l'assiette? la permaculture. Que mangeons nous vraiment de la terre à l'assiette? la permaculture. – Safran bien-être

POUR LE SAFRAN UNIQUEMENT, LIVRAISON GRATUITE (France Métropolitaine), CONTACT +33(0)669471979

Que mangeons nous vraiment de la terre à l'assiette? la permaculture.

 

Que mangeons nous vraiment ? De la terre à l’assiette

Depuis quelques années cette question revient fréquemment, témoignage de l’intérêt des français pour leur alimentation. Les différents scandales alimentaires que nous avons connus ainsi que l’avancée de la science dans la détection des pesticides et autres nitrites dans notre assiette rendent cette question aujourd’hui incontournable. Alors comment s’assurer de la qualité sanitaire de nos aliments ?

Ton aliment sera ton médicament (Hippocrate)

Consommer bio ou pas ?

Oui, consommer est bio est de tout évidence une démarche permettant de s’assurer une certaine qualité sanitaire. Il faut cependant savoir que même dans le bio, les traitements, dont certains chimiques, sont autorisés (les traitements à l’oxyde de cuivre ou au sulfate de cuivre par exemple). Ces traitements à base de cuivre appauvrissent les sols en détruisant la microfaune (collemboles, vers, champignons, etc) qui est pourtant à la base de la création des nutriments que nous retrouverons dans nos fruits et légumes.

Il y a 50 ans, une simple pomme contenait 100 fois plus de vitamines C (variété « transparente de Croncels : 400mg de vitamine C par pomme) de plus que les pommes présentes sur les étals actuellement (type Golden : 4mg de vitamine C par pomme).

L’argument se retrouve également dans nos oranges mais cette fois-ci c’est la vitamine A qui fait défaut. Cette vitamine intervient notamment dans le bon fonctionnement de notre vue et de nos défenses immunitaires, bien utiles en ce moment ! Aujourd’hui il vous faudrait manger 21 oranges pour obtenir le même apport de vitamine A contenu dans une seule orange dans les années 50.

 

 

Lien de l’étude canadienne : https://www.humanite-biodiversite.fr/system/attachments/7529/original/nutrient_changes_in_vegetables_and_fruits_1951-1999.pdf?1421830909

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène. La culture hors-sol par exemple produit des fruits et légumes très appauvris en nutriments. Les multiples croisements de variétés ont également appauvri le patrimoine génétique, les espèces étant plutôt sélectionnées pour leur aspect, leur résistance ou leur rendement, les nutriments se sont perdus au fil du temps. Même dans le bio, les hybrides F1, sont des variétés par nature déficitaires en nutriments.

Dans la vidéo ci-dessous, extrait d’une émission diffusée sur France 3, vous découvrirez les éléments nutritifs présents dans les fruits et légumes.

VIDEO

Quelles sont les alternatives ? Pourquoi la permaculture ?

La permaculture zéro traitements, avec des semences anciennes, vous permet de retrouver plus de saveur, plus de goût, et surtout des fruits et légumes remplis de nutriments. La permaculture permet de créer de la résilience naturelle, d’attirer les abeilles et les insectes nécessaires à la biodiversité et éloigner les insectes indésirables naturellement. Avec la permaculture, vous maitrisez enfin toute la chaîne permettant d’obtenir une alimentation saine, savoureuse et bénéficiez de tous les nutriments présents naturellement dans vos fruits et légumes.

Nous vous proposons notre expertise en permaculture pour vous aider à franchir le pas. De la mise en œuvre au suivie de vos cultures en passant par le coaching, nous vous assistons dans la transformation de votre alimentation.

Oui, la permaculture est possible chez vous, alors pourquoi pas ?

Demandez nos services en permaculture, mise en œuvre, coaching, réalisations, suivies.

 La prochaine fois l'apport des poules en permaculture.

 

 

 

Related Posts

Journée mondiale sans sac plastique
Il suffit d’une seconde pour fabriquer un sac plastique. Qui sera utilisé en moyenne pendant 20 minutes. La pollution...
Read More
À Barcelone, après le confinement, les plantes vont à l’opéra
Barcelone (AFP) – Les lumières s’allument, le rideau se lève et un quatuor à cordes commence à jouer. Mais le retour ...
Read More
Une nouvelle épidémie nous guette: celle de la prolifération des déchets liés au coronavirus
  La multiplication des dispositifs sanitaires à usage unique, notamment les  masques et gants, se traduit par une au...
Read More

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés